L'ancienne gare routière démolie !

gare_routi_re
la nouvelle gare routière

1er septembre 2006
Si vous êtes passé par la place de la Poissonerie, vous avez sans doute remarqué que l'ancienne et vétuste gare routière n'est plus q'un amas de pierre. La place ainsi libérée deviendra une simple halte minute pour les cars du département.

Depuis le 5 juillet dernier, les cars ne s'arrête plus en bords de Maine. Ils ont en effet rejoint le pôle multimodal de la gare Saint-Laud. Le guichet de réservation et de renseignements s'est installé au rez-de-chaussée des immeubles tertiaires et les cars du réseau Anjou Bus, qui assurent les liaisons dans le département et à l'extérieur, disposent déjà de onze quais aménagés sur l'espalanade de la gare. Six autres vont être prochainement mis en place sur la place Pierre-Sémard. Recouverte d'un dallge clair (voir photo), la place est équipée d'une grande "casquette" en forme d'aile composée de cinq auvents aux lignes futuristes. Mélant acier, toile et verre, cette structure servira d'abri aux voyageurs puisqu'elle intègre des bancs, l'éclairage et des écrans d'informations utilisant un système d'annonce comparable à celui de la COTRA. Pour la bonne gestion des quelque cent cinquante cars qui transiteront chaque jour par la gare routière, une aire de stationnement longue durée est aménagée dans l'enceinte du Sernam afin de ne pas encombrer les quais.

Le coût total des aménagements s'élève à 2,7 millions d'euros financés à 60% par la ville et 40% par le Conseil général.