Un pont métallique au-dessus de la Maine

Angers_002
le pont vu des berges côté CHU

C'est vraisemblablement à l'automne 2007 que le pont du tramway devrait prendre forme de part et d'autre de la Maine. Le projet a été conçu par l'architecte parisien Thomas Lavigne a qui l'on doit notamment le pont de Normandie et le pont Vasco de Gama de Lisbonne.

Au centre d'un tablier métallique formé d'un caisson profilé de 270 mètres de long, un seul arc de métal et de béton (sous le tablier) enjambe la Maine, proposant un escalier à double niveau sur la rive gauche, à proximité du cinéma multiplexe Gaumont. Rappelons que, outre le tramway et les piétons, le pont est destiné a accueillir vélos et ambulances du CHU.

Le coût de l'ouvrage a également été dévoilé: 14 millions d'euros hors taxes. Conséquence, une enveloppe financière doublée par rapport au coût initial. "Mais on ne fait pas un pont pour deux ans" a justifié Jean-Claude Antonini, "et par rapport au budget global (238 millions d'euros), c'est dérisoire".

Source et photo: Le Courrier de l'Ouest

Le maire d'Angers en visite au Mans

ag30_598466_3_20060913
petit-déjeuner dans la maquette grandeur réelle du tram manceau

Jean-Claude Antonini était en visite d'étude au Mans mercredi. Accompagné de l'équipe qui planche sur le projet, il a ausculté la maquette grandeur nature de la future rame mancelle avant de discuter avec les techniciens sarthois. "Nous sommes là pour voir ce que fait une ville qui a de l'avance sur nous. Angers et Le Mans ont la même taille, la même sensibilité de population et le même pragmatisme. Nous allons bénéficier de l'expérience du Mans pour anticiper ou éviter les problèmes encontrés ici" a déclaré le maire d'Angers.

Jean-Claude Antonini s'est également penché sur les réactions des commerçants manceaux, dont les boutiques nagent en plein chantier. Jean-Claude Boulard, le maire du Mans, esquive: " il faut bien sûr faire preuve d'une intelligence économique collecyive, à partir du moment ou le projet est lancé". Le maire d'Angers craint quant à lui "la distorsion entre ceux qui veulent ce tramway et ceux qui en ont peur".

Angers Loire Métropole entend pourtant y aller sur la pointe des pieds. Il n'est en effet pas question que le tram se fasse en une seule fois, comme cela est le cas au Mans. Les travaux seront menés quartier par quartier, tronçon par tronçon. "Nous passerons bientôt à la phase de réalisation" pour une mise en service fin 2009. Un projet qui, on l'a dit, coûtera 238 millions d'euros (contre 290 millions au Mans). A ce sujet, les deux élus en ont profité pour rappeler que l'Etat n'a pas tenu ses promesses en ne versant que 5 des 43 millions d'euros promis. Ils s'indignent du fait qu'Angers et Le Mans soient moins bien lottis que d'autres villes comme Bordeaux. "Il va falloir se battre ensemble pour réclamer l'équité" a déclaré Jean-Claude Boulard, maire du Mans.

Source et photo: Ouest France.