Un nouveau stade de 20 000 places avant 2015

stadejeanbouinextstadejeanbouinint

29 avril 2007
Les Angevins auront un nouveau stade Jean-Bouin. Jean-Claude Antonini l'a annoncé samedi soir quelques minutes avant le début de la rencontre Angers-Beauvais: "c'est une grande décision. Il y aura un nouveau stade à Angers sur le site de Jean-Bouin de 20 000 places minimum couvertes." Le maire d'Angers justifie le projet: "c'est un stade qui ne répond plus aux normes de sécurité, incendie et pour les personnes à mobilité réduite. Une mise à niveau s'imposait. Nousaurons d'ici 2015 un stade qui convient à un bon niveau de ligue 2 et à d'autres manifestations. Nous voulons porter l'image d'Angers loin." La mairie d'Angers a décidé pour différentes raisons de reconstruire le stade sur le site de Jean-Bouin plutôt qu'ailleurs: "Jean-Bouin a une histoire, nous voulions conserver le stade dans la ville et la vie. Les coûts sont en plus inférieurs à 50%. Nous allons améliorer les transports en commun pour l'accessibilité du lieu."

Le nouveau stade coûtera à la municipalité 30 millions d'euros. Jean-Luc Rotureau, adjoint aux sports, a ajouté que la construction durera entre "trois et cinq exercices". "Pendant l'année qui vient nous allons étudier les plans et trouver l'architecte" a t-il ajouté. L'adjoint au sport a beaucoup voyagé et analysé les autres stades comme Caen, Amiens, Rennes ou Le Mans pour se faire une idée plus précise de la situation.

La première étape de la démolition-construction aura lieu cet été avec l'abattage de la tribune Saint-Léonard. Une tribune metallique de 4000 places verra le jour à la places des gradins en béton. Par morceau et à intervalles de temps définis, les quatres tribunes seront démolies pour laisser place à un nouveau stade de 20 000 places entièrement couvertes. Willy Bernard, le président d'Angers-SCO, s'est réjoui de cette nouvelle: "nous sommes entièrement satisfaits. C'est une forme de reconnaissance faite par la ville d'Angers sur notre travail. Je le répète, nous sommes ambitieux et notre objectif dépasse la Ligue 2." Et quand on lui demande si c'est suffisant 20 000 places, il répond: "On ne va pas se plaindre. C'est une très bonne nouvelle".

Source: Le Courrier de l'Ouest