Béchu souhaite un nouveau stade
près du Parc Expo


C'est derrière le parc expo que le candidat de l'UMP
envisage de construire le nouveau stade s'il est élu

25 octobre 2007
Après le tramway, Christophe Béchu s'est attaqué cette semaine au projet de nouveau stade. Contrairement au maire, Jean-Claude Antonini, qui propose la reconstruction du stade sur son site actuel, lui souhaite en construire un flambant neuf en périphérie d'Angers, précisemment sur un terrain délimité par l'autoroute A11, la RN 23 et la rocade Est, juste derrière le parc des expositions.

Christophe Béchu y voit un "vaste projet d'aménagement urbain sur un site où nous implanterions un grand stade de 20 000 places évolutif jusqu'à 25 000 places avec, pourquoi pas, un système de gradins tubulaires. Nous pouvons le faire : il y a des réserves foncières de 30 hectares !". Il envisage aussi d'utiliser le stade pour y accueillir des concerts. Le site retenu constitue à ses yeux une "porte d'aménagement" pour l'agglomération qui, actuellement, n'est "pas utilisée" comme elle le devrait. Un projet qui offrirait plusieurs avantages : "Le long de cet axe, on peut implanter des programmes tertiaires économiques, profiter des 6 000 places de stationnement du parc des expositions, d'Amphitéa et de l'hippodrome d'Éventard qui est totalement sous-exploité. Dans une logique d'économie d'espace, c'est important !" Autour du stade, il imagine un restaurant, des magasins, une vraie vie commerciale... 

"Ce stade sera desservi par les bus rapides, les busways, qui relieront en même temps le quartier Provins d'Écouflant où 800 logements sont en cours de construction." Christophe Béchu aurait obtenu le soutien des maires d'Écouflant et de Saint-Sylvain-d'Anjou pour ce projet. Le tandem Béchu-Gérault parient sur une progression du SCO. "Il faut mettre un frein à cette politique continuelle d'augmentation des subventions, affirme Christophe Béchu. Notre projet vise aussi à aller chercher de l'argent privé pour financer cette infrastructure : cela peut représenter 25 % du budget de fonctionnement." Le tandem évalue le coût du projet "à moins de 60 millions d'euros, car il faut enlever la partie du stationnement déjà aménagé ".

Source: Ouest France