Les opposants à la rocade sud
plus que jamais mobilisés

rs1

image : association du Camp de César

2 juin 2008

L'opposition au projet de rocade sud ne faiblit pas. Ce projet, qui est dans les cartons de l’agglo depuis 1972, prévoit la création d’une 2X2 voies de 6 kilomètres reliant le pont de l’atlantique à la rocade Est, en longeant le quartier de la Roseraie (voir par ailleurs sur ce blog). Le nouveau tronçon doit être mis en service en 2015. L’association du Camp de César, opposé à cette nouvelle liaison routière, a emmené près de 300 personnes, le 31 mai dernier, sur les terrains du tracé envisagé. Le but était de faire prendre conscience des impacts du projet. Des impacts sonores et visuels pour les riverains mais également des impacts économiques. Le secteur accueille en effet de nombreuses entreprises horticoles qui devront partir. Une cinquantaine de maisons seraient détruites même si le Conseil général, maître d’œuvre, assure qu’il y en aura moins. Les habitants s’inquiètent également de la pollution et des conséquences sur le paysage. Tous en tout cas veulent pouvoir préserver leur cadre de vie privilégié avec la ville aux portes de la campagne. L’association Cactus, qui s’était battue pour obtenir une couverture du contournement nord et qui vient de se dissoudre, va accompagner le camp de César dans son travail et lui faire profiter de son expérience. Rappelons également que le Conseil Général va observer l'impact du contournement nord d'Angers sur la circulation, avant de décider ou non de la construction de la rocade sud. Affaire à suivre.

Plus d'infos :

http://campdecesar.org