Sarcophages du Ralliement :
une partie du mystère dévoilée

Sans_titre
Crédits : Ouest France

Jeudi 15 octobre 2008
L'opération d'ouverture des huits sarcophages du Vème siècle a eu lieu ce matin, place du Ralliement, en présence de nombreux Angevins et du maire, Jean-Claude Antonini.

Première surprise des archéologues : la présence de nombreux squelettes d'enfants à l'intérieur des tombeaux. "On en trouve cinq ou six à l'intérieur des petits sarcophages, ce qui est tout à fait exceptionnel pour nous", témoignait l'archéologue de l'Inrap Elodie Cabot au journaliste de Ouest France, ce midi. "On a découvert une concentration d’enfants dans plusieurs petits sarcophages, de très jeunes enfants probablement âgés entre 3 et 6 ans. Ils seraient entre 5 ou 6 par sarcophages. Comment expliquer cette volonté manifeste de rassembler autant d'enfants à un même endroit ? C'est très intriguant... Nous allons nous pencher sur cette question dans les jours à venir."

Mais le mystère de l'évêque Saint-Maurille n'a pas été levé. Les archéologues ne sont, pour le moment, pas en mesure de dire si l'évêque est présent dans l'un des sarcophages. "Et d'ailleurs, on ne l'aura peut-être jamais..." ajoute Elodie Cabot. Aucune crosse épiscopale, ni autre mobilier n'a été découvert à l'intérieur du sarcophage du Ve siècle susceptible d'accueillir les ossements de l'évêque.
"Personne ne les a visités puisque les sarcophages ont été retrouvés scellés. Mais de toute façon, cela ne se faisait pas à cette époque d'inhumer des personnages avec leurs mobiliers."

Les restes humains quitteront la place du Ralliement dans le courant de la semaine prochaine pour une analyse ultérieure.
Quant aux fouilles, elles se poursuivront jusqu'à la mi-novembre et non jusqu'à fin octobre comme prévu. Le calendrier du tramway devra s'adapter.

Source : Ouest France