Angers SCO :
Willy Bernard dans le doute

agSP_957895_1_px_501__w_ouestfrance_

Samedi 9 janvier 2010. Le président du SCO, Willy Bernard, a accordé une interview au Courrier de l'Ouest. Dans cet entretien, il explique n'avoir toujours pas pris de décision quant à son avenir à la tête du club : "Je suis toujours en réflexion. Je dois cependant reconnaître que le 90e anniversaire du club m'a profondément touché. L'attachement des gens au SCO, leur investissement. C'était digne d'un grand club et cela m'a amené à réfléchir. Disons qu'aujourd'hui, je suis moins pessimiste."

On le sait, les relations ne sont pas au beau fixe entre Willy Bernard et la mairie d'Angers. Le président du SCO réclamait un nouveau stade en périphérie avec centre de formation pour pouvoir poursuivre le développement du club. Une demande à laquelle n'a pas répondu le maire, ce dernier préférant rénover l'actuel stade Jean Bouin, en annonçant le lancement prochain d'un concours d'architecte. Pour Willy Bernard, "le club à des retards considérables dans certains domaines et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous ne sommes pas soutenus par les pouvoirs publics à Angers". Et d'ajouter : "si je prends la décision de continuer à la tête du SCO, ce ne sera de toute façon pas facile."