Les déplacements
au coeur du débat municipal


Un système de vélos en libre-service sera bientôt testé

Mardi 30 mars 2010. La question des déplacements était au coeur des débats du conseil municipal, qui se tenait hier soir en mairie d'Angers.

Les élus ont tout d'abord évoqué le parking du Ralliement. Sa réouverture est prévue pour le 22 avril mais avec une hausse des tarifs. Un automobiliste stationnant 3 heures devra désormais débourser 5 euros, contre 3 euros avant les travaux. "Un parking avec des tarifs de luxe" pour l'élu de l'opposition, Emmanuel Capus. Mais pour l'adjointe en charge des transports, Bernadette Caillard-Humeau, cela va permettre une plus grande rotation des véhicules. A noter que pour célébrer cette réouverture, de nombreuses animations seront proposées le 22 avril de 10h à 00h : Exposition de voitures de collection, tables de bistrot, mélodies ou encore projection d'image sur la façade du grand théâtre.

Le Conseil a également approuvé la création d'un second parking silo, près de la gare Saint-Laud. Il comprendra 450 places sur le site du Sernam, rue Auguste-Gautier, et s'inscrira dans la continuité du pôle multimodal de la gare.

L'opposition a aussi souhaité savoir où en était le projet de vélib' à Angers, estimant que la ville prenait du retard en matière de développement cyclable. Pour réponse, Bernadette Caillard-Humeau a tenu à rappeler le succès du service Vélocité et ses 2 400 vélos prêté à long terme chaque année. Puis elle a confirmé la mise en place d'un système de vélos en libre-service, mais afin de ne prendre aucun risque - le projet étant assez coûteux - il a été décidé de l'expérimenter en trois points de la ville, précisement à la gare et dans les quartier de Belle-Beille et de Monplaisir.