Angers 7 dépose le bilan

picto_crise_23

Dernière minute : Angers 7 continue. Le tribunal de commerce a prononcé, ce mercredi 21 avril, la mise en redressement judiciaire. Prochaine audience le 12 mai. D'ici là, les salariés de la chaîne vont poursuivre leur mobilisation pour faire naître un nouveau projet.

Samedi 17 avril 2010. L'avenir s'assombrit un peu plus pour Angers 7, la chaîne de télévision locale angevine. Le conseil d'administration du 16 avril a en effet prononcé la mise en état de cessation de paiement de la société. Antoine de Tarlé, président d'Angers 7, a fait savoir dans un communiqué que "la situation financière de la société ne lui permettait pas de poursuivre son activité et qu'aucun des actionnaires ne désirait prolonger une exploitation qui s'est soldée en trois ans par une perte totale de plus de deux millions d'euros".

La ville d'Angers, qui détient une minorité de blocage (34%) dans Angers 7, avait demandé en début d'année au groupe Sipa-Ouest France (34% du capital également) de continuer à soutenir la chaîne "tant qu'un repreneur garantissant le bon fonctionnement n'aurait pas été trouvé".  "En dépit de l'excellente audience de la chaîne, les recettes publicitaires ont été en effet très inférieures aux prévisions", a fait savoir Antoine de Tarlé. Le dépôt de bilan auprès du tribunal de commerce d'Angers sera effectif le 21 avril. "On a une ou deux pistes de reprise qui se dessinent. Pour les employés, on va voir ce que dit le tribunal" a fait savoir M. de Tarlé.

"La balle est dorénavant dans le camp de la mairie, mais je ne suis pas sûr qu'elle ait très envie d'y aller", a estimé Marion Marchand, représentante des salariés, interrogée par l'AFP après une rencontre entre direction et personnel. Selon cette représentante, les sociétés Demain TV (chaîne de l'emploi) et TV Loco, dont un des représentants dirige la télévision locale TV Rennes, pourraient faire de propositions.

En attendant, les 15 salariés d'Angers 7 se mobilisent. Plusieurs manifestations vont être organisées : une action "boule de neige", un pique-nique tous les midis devant Fleur d'eau. Les Angevins sont également invités à venir nombreux signer les pétitions, témoigner devant les caméras, chanter leur refus de voir disparaître Angers 7.

Pour manifester votre soutien, l'équipe d'Angers 7 vous donne rendez-vous devant le Tribunal de commerce mercredi 21 avril à 09h00. Vous pouvez également envoyez vos messages de soutien à contact@angers7.fr