Les échos du commerce
- Juillet 2010 -

Les restaurants La Boucherie ont de l'appétit !
Le groupe de restauration basé à Angers pousuit sa croissance. Le groupe qui compte à l'heure actuelle 74 établissements franchira la barre des 100 restaurants fin 2011 grâce à une levée de fonds. La Boucherie ouvre environ une quinzaine de restaurants par an. Cette année, l'enseigne investira les villes de Tours, Montargis, Auxerre, Grigny, Saint Dizier, Colmar et Baie-Mahault en Guadeloupe. Le groupe de restauration comprend 1 200 salariés et dispose d'un chiffre d'affaires de 75 millions d'euros.

Rue Saint Aubin, DDP Woman s'adresse à toutes les femmes
La 44ème boutique "DDP Woman" s'est ouverte fin juin au 29 rue Saint Aubin à Angers. La célèbre marque française pour adolescents et enfants étoffe sa gamme en s'orientant également vers le prêt-à-porter féminin. C'est Isabelle Picard, anciennement commerçante en Bretagne, qui en est la gérante.
e

Electro Dépôt à Avrillé cet automne
Le Bricomarché de La Croix-Cadeau a fermé ses portes le 29 mai dernier, pour les rouvrir sdeux semaines plus tard sur la zone des fontenelles à Brissac. Les responsables ont préféré faire ce choix car l'arrivée de Castorama au sein d' Atoll, en 2012, leur aurait fait perdre au moins 40% de leur chiffre d'affaires. Le bâtiment avrillais a été repris par Electro Dépôt. Cette enseigne du groupe Auchan, spécialisé dans l'électroménager discount, investira les 2 300 m² dès l'automne.

La plus grande pharmacie d'Anjou rachetée
La grande pharmacie du centre commercial Rive Sud à Mûrs-Erigné vient d'être reprise par deux pharmaciens. Elle avait été placée en redressement judiciaire fin avril. Employant 23 salariés, elle avait perdu 13 millions d'euros en trois ans. Le tribunal de commerce a accordé la reprise aux associés Mr Georges Mathieu Tritsch, pharmacien à Craon en Mayenne et Mme Hindie, pharmacienne à Pellouailles les Vignes. La cessation sera effective le 15 octobre.

Le premier lavage à l'américaine d'Angers
Sur la route menant au Parc des expositions d'Angers, Christophe Gripon et son fils Guillaume se lancent dans le lavage des voitures à l'américaine. Troisième unité en France, ce Flaswash s'est adapté à la crise économique en proposant des forfaits plus abordables, à partir de 10 euros.

Source : Le Courrier de l'Ouest - Ouest France