Le Petit Anjou revit à Saint-Jean-de-Linières

b111_10

Le Petit Anjou fut le train mythique du Maine-et-Loire. Il sillona le département de 1893 à 1948. Né de la volonté du Conseil général de l'époque de desservir les régions rurales isolées, le Petit Anjou fut exploité par la Compagnie des chemins de fer d'Intérêt Local de l'Anjou (CFA) jusqu'en 1928, date à laquelle sa gestion fut confiée à la Société Générale des Chemins de Fer Economiques. La première ligne, ouverte en 1893, reliait Angers à Noyant-Méon en passant par Beaufort-en-Vallée et Baugé. Pendant la seconde guerre mondiale, le Petit Anjou rend de nombreux services aux Angevins. Mais à la fin de la guerre, le trafic s'effondre et les dernières lignes sont fermées en 1947 et 1948. Seul le tronçon d'Angers à Bécon-Les-Granits est conservé jusqu'en 1955 pour le transport des pavés extraits des carrières.

L'Association des Amis du Petit Anjou s'est chargé de la réparation du matériel et de la sauvegarde de la mémoire de ce petit train à vapeur. Depuis 1985, elle a ainsi récupéré une vingtaine de wagons et voitures voyageurs. Un atelier situé sur la commune de Saint-Jean-de-Linières (10 mn d'Angers par la rocade Ouest) permet de découvrir le travail des bénévoles, les différents corps de métiers sollicités (travail du fer, du bois, rivetage, peinture...) ainsi qu'une exposition sur le Petit Anjou. Un parcours à bord de la voiture B 111 ou en draisine Billard autour de l´atelier est également proposé. A terme, l'association envisage de créer un véritable musée avec reconstitution d'une gare en son état début de siècle. On y retrouverai à l'intérieur le bureau du chef de gare ou la salle d'attente tandis qu'à l'extérieur le faisceau des voies serait reposé et verrait évoluer les véhicules restaurés. De plus, en lien avec Angers Loire Métropole, il est envisagé de créer un tronçon de ligne touristique pour un voyage dans le temps. On parle du Lac de Maine comme terminus de la future ligne. A suivre.

L'atelier du Petit Anjou est ouvert tous les samedis et dimanches en juillet-août de 10h à 18h (entrée: 2€, gratuit pour les moins de 14 ans). Dans le cadre des Journées du Patrimoine, le site sera ouvert au public les 15 et 16 septembre 2007.

Ateliers du Petit Anjou, Zone industrielle de la Maladrie à Saint-Jean-de-Linières. Depuis Angers, prendre la voie rapide en direction de Nantes. Après avoir passé la zone industrielle de Beaucouzé, prendre la sortie Saint-Georges-sur-Loire.

Plus d'infos: http://www.petit-anjou.org